The new cab’s to do list: le logiciel

Cela fait 10 ans que je travaille avec Hello doc , c’est le seul que je connais et je l’aime bien. Et surtout je suis réticente au changement. Je le connais par coeur, je suis habituée à son confort d’utilisation, par exemple faire les arrêts de travail en ligne directement dedans. En plus j’ai le secrétariat téléphonique qui va avec .

Mais je me suis résolue à en changer quand même (ça me fend le coeur).

Parce que j’ai réfléchis longuement à la question, j’ai lu plein de discussions sur twitter ou sur des forums, j’ai demandé autour de moi et j’ai réfléchis par rapport à mes besoins et j’ai conclu que j’allais prendre WEDA.

Parce que premièrement je pense qu’il me faut un logiciel en ligne. Déjà parce que c’est hyper pratique. Et ensuite parce que pour l’instant je suis toute seule et que par la suite d’autres vont arriver et je n’ai pas envie de me prendre la tête avec une installation en réseau et la maintenance qui va avec. Là, ceux qui voudront n’auront qu’à tout simplement se rajouter.

La sage femme déjà présente utilise WEDA

Ensuite,il y a 3 ou 4 logiciels en ligne et c’est celui qui a l’air d’être le plus apprécié. Il y a des interfaces pour les sages femmes, les paramédicaux. Cela laisse plein de possibilités dans une configuration qui est pour l’instant très incertaine dans mon cas.

Et puis il est interfacé avec doctolib, non pas que j’apprécie doctolib , mais l’échographiste qui est déjà là l’utilise et c’est avec ça que travaille actuellement la secrétaire, donc…

Le choix me parait donc évident. J’ai été voir grâce à une amie qui bosse avec, c’est pas hello doc et j’aime pas le changement mais faut quand même avouer que c’est top .

Les gros inconvénients sont pour moi , le fait que l’on peut pas faire les arrêts en ligne dedans et qu’il faut aller sur espace pro , mais ils m’ont dit que cela allait venir dans les moins qui viennent (et oui moi je les crois , je suis naive) , le fait que cela fonctionne avec le vidal , et moi j’aime pas le vidal (j’utilise la BCB) et le prix. C’est 120 euros par mois ,et j’attend le devis mais j’ai lu sur le forum que le coût de départ était de l’ordre de 1200 euros.

Du coup je suis avide des avis sur WEDA.

Et quelqu’un a-t-il une expérience du secrétariat en ligne qui travaille avec WEDA?

Et je me demande aussi quel est le prix de départ des autres logiciels?

En ce qui concerne le matériel informatique. Je me suis posée la question d’un ordinateur portable pour prendre moins de place qu’une grosse unité centrale, et j’ai découvert qu’en 2017, il y avait des minuscules ordinateurs de quelques centimètres. Je pense donc que j’ vais prendre ça. Mon but étant de prendre le moins cher possible, si quelqu’un a des suggestions?  Il me faut une imprimante aussi . A tonner je pense. Pareil des suggestions? Faut que je me penche là dessus. Par contre j’ai déjà le scanner (scan scap). Et peut-être une web cam? j’ai vu qu on peut mettre directement des images dans WEDA à partir d’une web cam: y’en a qui font ça?

Voilà pour la partie informatique qui n’est pas du tout mon fort et que j’espère réduire au plus simple.

The new cab’s to do list: les aides à l’installation

Vénale comme je suis, la première chose que j’ai faite, c’est de rechercher les aides à l’installation évidemment.

Non en fait c’est pas vrai,j’ai essayé d’être vénale mais j’ai pas réussi.

Mon cabinet est situé à quelques mètres d’une Zone Franche Urbaine. (Les zones franches urbaines ce sont des zones qui n’ont rien à voir avec la démographie médicale. Ce sont des zones économiques qui confèrent de nombreux avantages notamment des exonérations d’impôts.) Cela fait 7 ans que je me dis tant pis, je suis bien où je suis et payer des impôts quand on gagne des sous, c’est bien . Mais bon,quand j’ai projeté de changer de cabinet, je me suis dit que tant qu’à faire, j’allais aller en zone franche. Et il se trouve que mon futur cabinet se trouve à quelques mètres de la zone franche …de l’autre côté.

Adieu veau, vache, cochon, couvée…

Je croise les doigts super fort pour que la nouvelle répartition des zones déficitaires médicales qui doit avoir lieu d’une minute à l’autre (était prévue pour juin…) fasse passer la ville de zone intermédiaire à zone déficitaire car ça, ça serait vraiment cool! Avec tous les départs à la retraite et l’état de la démographie médicale, je pense que y a peut-être moyen.

En tout cas pour l’instant aucune aide! en dehors des aides dans les cadres des MSP (NMR etc…). Soit on est en zone déficitaire et là c’est top, sinon à priori ,non. Je me plains pas, c’est juste un fait.

On peut retrouver toutes ses aides sur de nombreux sites, par exemple ici 

Pour les subventions dans le cadre d’une MSP, voici ce que j’ai compris (peut-être y’a -t-il des erreurs)

Pour faire une MSP, il faut au minimum 2 médecins et un paramédical
et plusieurs conditions:
>un aspect pluridisciplinaire et faire 6 réunions par an avec un compte rendu
->un logiciel commun mais pour les professionnels qui ne le souhaitent pas, il faut juste un accès minimum et chacun peut avoir son propre logiciel par ailleurs
->la continuité des soins: en fait ça s’est assoupli.
Pour les MG, pas d obligation de faire des gardes si il y a un système de garde sur le secteur
il faut en theorie un professionnel (ç peut être IDE ou autre ) minimum présent entre 8h et 20h mais en fait c’est pas obligé (sinon ça fait moins de points c’est tout)
-> faire une SISA
les financements sont de 2 types :
-financements à l’amorçage :pour des investissemrnts sur du mobilier commun:ex équipement informatique, ECG, appareil d’échographie mutualisé par plusieurs professionnels
-financements récurrents
Il y a plein de critères et chaque critère donne des points
1 point = 7 euros par an
pour ex:la continuité des soins =700 points
en moyenne cela peut faire une somme de 20 à 50 000 euros /an (?)
que l’on peut au choix utiliser pour les charges courantes (ex pour payer une secrétaire )
ou dans le cadre d’un projet commun , pour des actions non rémunérérées: ex :rémunérer les temps de staff, ou pour payer l’intervention d’une psychologue/diet/osteo pour certains patients

Voilà pour les histoires de sous.

En revanche, il faut saluer une aide humaine qui est mise à disposition: c’est le référent installation. J’ai vu ça sur le site « Portail d’aide aux professionnels de santé »

J’ai rempli un formulaire sur le site pour être contacté par mon « référent installation ». Je pensais me rendre à une permanence mais n’ayant pas pu m’y rendre, j’ai eu un entretien téléphonique avec lui d’environ une heure. Il a répondu à toutes les questions que je me posais (aides à l installation/statuts SCM-SISA/informations sur MSP-conditions et aides/contrats/loyers etc ) et cela a rendu les choses beaucoup plus claires dans ma tête. Je garde ses coordonnées. Pour le coup, je trouve ça vraiment chouette.

Dans les aides, il y a également de nombreux sites et documents (guides à l’installation) faits par diverses instances notamment les syndicats. La liste n’est pas exhaustive, je suis preneuse d’infos.

Guide de l’Installation – SNJMG

Guide de l’installation MG France

Guide de l’installation en libérale – ReAGJIR

Guide d’installation – Guide de l’installation libérale

Le processus d’installation en libéral | ameli.fr

The new cab’s to do list: les médecins

Première étape de la to do list pour le nouveau cabinet: les médecins qui en feront partis

Oui c’est la base…pourtant ça commence mal car pour l’instant y’en a pas trop

(comment ça il est foireux mon plan)

Donc je pars toute seule.

Avec mes deux anciennes internes/remplaçantes d’amour en soutien moral.

Au début j’ai un peu angoissée, j’ai eu une phase où j’accostais tout le monde dans la rue pour leur demander s’ils étaient médecins et voulaient s’installer avec moi , mais ça m’est passé (pas très productif) et puis bon,on verra bien .

Je m’installe dans le projet mené par une super échographiste (gynéco/obst) qui a l’air vraiment super, pour l’instant il y a une sage femme et une ostéo. Il y aura des infirmières et très hypothétiquement un pédiatre que je connais et que j’aime bien mais c’est pas sûr du tout. Et plein de bureaux de libres! Tout est tellement attractif que je suis sûre que bientôt les gens se battront pour venir et en attendant l’avantage d’être la première c’est que je peux choisir mon bureau.

Et puis j’ai rencontré une  jeune médecin qui a l’air super et qui va très probablement venir, ça a l’air d’être en bonne voie. Peut être même deux. Mais pas tout de suite.

Le critère principal d’accueil de ma future collègue, c’est « des gens sympa » ! C’est pour ça que j’ai passé le casting, on peut dire ce qu’on veut mais jsuis sympa comme fille. Et moi, ça me va comme critère!

Je suis préparée psychologiquement à ce que cela ne soit pas un cabinet de bisounours comme dans mes rêves (je suis réaliste-une adulte j’ai dit que j’étais-ça n’est jamais sans heurts les cabinets de groupe) mais je ne peux m’empêcher d’en rêver secrètement.

Mais je me suis fait à l’idée de commencer toute seule et de me laisser porter par les évènements. Sans me faire trop d’illusions.

Par la suite, si les choses vont dans ce sens, on pourra faire avec ceux qui sont intéressés et qui ont la même vision, une MSP, un travail en groupe, avec des réunions etc (comme dans mes rêves de bisounours) ou pas…

J’ai des remplaçantes pour toutes les vacances scolaires de l’année prochaine et pour les jours fixes où je ne bosse pas. J’ai même trop de remplaçantes que j’aime d’amour et pas assez de vacances du coup.

J’ai un peu stressé pour trouver une remplaçante pour les jours fixes et un des mes anciennes internes m’a justement laissé un message à ce moment là « je prend une dispo, t’as pas besoin d’une remplaçante fixe en novembre par hasard » Des fois le destin va bien. Et puis après elle, j’ai une interne brillante repérée à la fac qui va prendre le relais. (Ai-je déjà dit que c’était bien d’être maitre de stage »?)

Donc voilà pour les médecins. J’ai arrêté de m’angoisser.

Mais bon si y a quelqu’un qui est intéressé hein…

(dans le merveilleux 93, 25 min de Paris,près de la gare,y’a des gens sympas qui mangent des glaces)

The big to do list

Alors du coup pour ceux qui suivent, je suis en train de faire THE to do liste de la mort qui tue

Pour ceux qui n’ont pas suivi: je change de cabinet et je dois faire plein de choses j’imagine, donc j’essaie de réfléchir à quoi!

Donc je me suis dit que de faire une to do liste participative pourrait être intéressante, pour profiter de l’expérience de tout le monde et pour que tout le monde puisse en profiter. Il y a déjà des choses qui ont été faites et écrites mais je n’ai pas trouvé d’infos exhaustives.

Donc il y a plusieurs catégories, pour lesquelles je vais faire des billets de blog à fur et à mesure ( je vais être limite saoulante après tant de silence, je me rassure en me disant que personne n’est obligée de me lire). Je modifie cette liste au fur et à mesure des remarques et idées.

  •  LES MEDECINS et autres membres du cabinet/leurs relations
  •  L ORGANISATION DE L EMPLOI DU TEMPS
  •   LES NORMES DES LOCAUX
  •   L’AMENAGEMENT DU BUREAU
  •   LA SALLE D ATTENTE
  •   LE MATERIEL MEDICAL
  •   LES SECRETAIRES
  •   LE LOGICIEL et le matériel informatique
  •   LES STATUTS
  •   LES AIDES A L’ INSTALLATION
  •   LES DEMARCHES ADMINISTRATIVES :CPAM etc
  •   LE FINANCEMENT
  •   LES ORDONNANCES
  •   LA GESTION DES DECHETS
  •   LA REORIENTATION DES PATIENTS et l’annonce du départ
  •   LA PLAQUE
  •   DIVERS: le suivi du courrier,l inscription sur les pages jaunes ou autre  ET TOUT CE QUE J’AURAI OUBLIE
  • LA MACHINE A CAFE ME DIT ON!!

Ca fait déjà beaucoup de choses (« Etre un adulte,c’est dur ») : qu’est ce que j’ai oublié??